SIXIÈME ÉDITION DE L’APPEL À PROJETS LUTTER CONTRE L’ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES ÂGÉES EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ !

Cette année encore, 1 million d’euros disponibles pour accompagner les porteurs de projets...

Pour la sixième année consécutive, les caisses de retraite de la Bourgogne-Franche-Comté rassemblées au sein du Gie IMPA s’engagent au travers d’un appel à projets. L’objectif est de permettre à des structures et acteurs de terrain de mettre en place des actions de prévention et d’accompagnement pour lutter contre l’isolement des seniors.

Depuis 5 ans, l’Appel à projets a financé 355 projets pour un montant total de 3,8 millions d’euros. 279 000 personnes y ont participé depuis six ans en Bourgogne-Franche-Comté.

Aujourd’hui en France, 19% des Français de 60 ans et plus passent plusieurs journées de suite sans parler à personne, d’après une étude réalisée par les Petits Frères des Pauvres. En Bourgogne-Franche-Comté, 27% des personnes ayant 60 ans ou plus sont isolées de leur cercle familial, et 32% de leur cercle amical, d’après cette même étude. 

En Bourgogne Franche Comté, 27% des 60 ans et plus se sentent préoccupés par la solitude et l’isolement. 

Les causes de l’isolement des seniors sont l’éloignement des proches, le décès du conjoint, la perte d’autonomie. 

Un enjeu de santé publique : 

Les personnes âgées sont plus touchées par l’isolement social que les autres catégories d’âge. 

Pour la Fondation de France, c’est près d’une personne âgée de plus de 75 ans sur trois qui serait objectivement isolée. 

L’isolement accroit le risque de perte d’autonomie et de dégradation de l’état de santé de la personne âgée. Le maintien à domicile, privilégié au placement dans une institution d’hébergement quand la personne en exprime le souhait, peut mener à des situations d’isolement faute d’un accompagnement adéquat (technique, financier, mais aussi psychologique). 

Les politiques de lutte contre l’isolement se doivent d’aller à l’encontre de ce phénomène, notamment par la mise en place d’actions propres à chaque territoire car l’isolement social est un facteur discriminant de perte d’autonomie. C’est aussi en cela que le Gie IMPA s’engage, afin d’accompagner les porteurs de projets dans la mise en place d’actions qui répondent à des besoins identifiés localement, dans le but de lutter contre l’isolement de nos aînés. La dotation commune des caisses est abondée par les Conférences des Financeurs volontaires des différents départements de la région Bourgogne-Franche-Comté.

86 PROJETS FINANCÉS EN 2019 ZOOM SUR QUELQUES PROJETS 

Avec une enveloppe commune des caisses de retraite et des Conférences des Financeurs de plus de 1 million d’euros, 86 initiativesont pu être financées sur tout le territoire de la Bourgogne-Franche-Comté en 2019.


L’OPÉRATEUR DE L’APPEL À PROJETS LE GIE IMPA 

Depuis plus de 10 ans, les caisses de retraite organisent ensemble des actions favorisant la prévention de la perte d’autonomie des retraités francs-comtois et bourguignons. Les actions communes sont discutées au sein d’un groupement d’intérêt économique, le Gie IMPA (ingénierie de maintien à domicile des personnes âgées). 

C’est le Gie IMPA qui gère de manière opérationnelle cet appel à projets. Il en fait la promotion, il instruit les dossiers et les présente aux administrateurs des caisses de retraite ainsi qu’à la Conférence des financeurs, il en assure le suivi financier et tient informés ses partenaires de l’état d’avancement des différents projets. 

Aujourd’hui, le Gie IMPA est devenu un acteur majeur du maintien à domicile des personnes âgées non dépendantes (Gir 5 et 6), dans le prolongement de la politique d’action sanitaire et sociale de ses membres. 

Véritable laboratoire d’idées des caisses de retraite, le Gie IMPA est par exemple à l’initiative de la prestation « Sortie d’hospitalisation », qui permet aux retraités non dépendants3 d’organiser leur retour à domicile dans de bonnes conditions. La prestation, sans conditions de ressources, s’enclenche à partir de critères de fragilité : l’isolement social, familial ou géographique, un logement inadapté à l’état de santé, la difficulté à effectuer au moins une des tâches de la vie quotidienne… Ce dispositif a obtenu en 2012 le label « Droit des usagers de la santé » décerné par le Ministère de la Santé. 

Le Gie IMPA pilote également des offres de prévention diversifiées et de qualité aux personnes de plus de 60 ans autour de thématiques et d’ateliers labellisés animés par des professionnels au travers du dispositif Les Ateliers Bons Jours. Le Gie IMPA propose enfin une offre de prévention globale adressée aux seniors vivants dans les résidences autonomie en Bourgogne-Franche-Comté : les Atouts de l’Âge. 

_____________________

Pour plus d’informations : 

gie-impa.fr

leszastuces.com

______________________

LES MEMBRES DU GIE IMPA

Le groupement d’Intérêt Économique « Ingénierie Maintien à domicile des Personnes Âgées » (Gie IMPA) est constitué de la CARSAT Bourgogne-Franche-Comté, la MSA Franche-Comté et la caisse régionale MSA de Bourgogne.

La Carsat Bourgogne-Franche-Comté

La Caisse d’Assurance Retraite et de santé au travail (Carsat) Bourgogne-Franche-Comté est un organisme de Sécurité sociale à compétence régionale. Structure de droit privé exerçant une mission de service public, elle intervient auprès des salariés, des retraités et des entreprises de la région, au titre de la retraite, de l’action sociale et de la gestion des risques professionnels.

www.carsat/vous-avez-besoin-d-un-aide-dans-votre-vie-quotidienne

MSA Bourgogne et MSA Franche-Comté

La Mutualité sociale agricole est un guichet unique qui gère l’ensemble de la protection sociale (famille, santé, retraite) des salariés et des exploitants agricoles. Elle intervient également dans le domaine de la santé et la sécurité au travail. Elle assure des missions de service public. Elle propose à ses adhérents, à tous les âges de la vie des accompagnements individuels et collectifs, en réponse à leurs besoins.

bourgogne.msa-de-bourgogne/retraite/bien-vivre 

franchecomte.msa.fr/retraite/bien-vivre

L’ACTION CONJOINTE DES CAISSES DE RETRAITE ET DES DÉPARTEMENTS

La coordination avec les départements à travers les Conférences des Financeurs simplifie encore le dispositif puisqu’il permet aux porteurs de ne déposer qu’une seule demande de subvention au titre de l’année 2020-2021.

Cette coordination avec les départements s’inscrit dans l’esprit de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (la loi ASV). Elle permettra aux porteurs de projet de toucher aussi bien des personnes âgées dépendantes (relevant des actions de solidarité du Conseil départemental) que des personnes âgées non dépendantes (pour lesquelles l’action sociale est financée par les Caisses de retraite).

PORTEURS DE PROJETS, À VOUS DE JOUER ! MODALITÉS PRATIQUES POUR CANDIDATER À L’APPEL À PROJETS

Les associations, les collectivités locales, les entreprises, les établissements publics ou encore les organismes privés porteurs d’une mission de service public peuvent se porter candidats. 

Ils doivent présenter des projets qui touchent particulièrement les personnes âgées isolées ou en risque d’isolement : pour les repérer, les accompagner, ainsi que former des bénévoles qui iront à leur rencontre.

Cette année encore, une attention particulière sera portée aux projets : 

- s’appuyant sur des partenaires locaux

- favorisant le bénévolat de retraités à retraités

- prenant en compte le développement de relations intergénérationnelles

- développant de nouvelles technologies (hors installation et aides techniques à domicile)

- à destination des aidants ainsi que des publics migrants vieillissants

Les porteurs de projets ont jusqu’au 24 janvier 2020 pour déposer leur dossier. 

Le dossier de demande de subvention et le règlement de l’appel à projets sont disponibles sur le site du Gie IMPA : www.gie-impa.fr 

Pour tout renseignement complémentaire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

le 02 décembre, 2019
Connectez-vous pour commenter