Le centre d'appel des pompiers du Doubs, flambant neuf

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont inauguré ce jeudi 20 juin les nouveaux locaux du CODIS (Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours) sur le site de la Clairière à Besançon. Face à plus de 500 appels par jour, les pompiers s'engagent au quotidien pour protéger les biens et les personnes. Cela nécessite alors d'être à la pointe de la technologie...

Couvrant 578 communes, le SDIS 25 (Service Départemental d'Incendie et de Secours du Doubs) a inauguré jeudi 20 juin les nouveaux locaux de son centre opérationnel départemental aux côtés de Christine Bouquin, présidente du conseil d'administration du SDIS au titre de présidente du département, et Joël Mathurin, préfet du Doubs. Avec une moyenne de 565 appels par jour, moderniser le matériel à disposition des pompiers est une priorité pour le département afin de bénéficier d'un service de qualité. 

Trois nouvelles salles

Une visite des locaux a été faite par le capitaine BEVALOT. Le CTA (Centre de Traitement des Appels) est la plus grande des salles. C'est là que tous les appels du 18 ou du 112 (appelée ligne de feu par les pompiers) provenant de tout le Doubs sont réceptionnés. Une demi-douzaine de postes sont installés sur des bureaux ergonomiques, s'adaptant à chacun des pompiers : ils peuvent être déplacés verticalement pour une installation optimale, debout ou assis. A côté, une salle plus petite appelée CARAM (Cellule d'Anticipation et de Réception des Appels Multiples) est rarement utilisée par les sapeurs-pompiers : en effet, ils y recourent lors de catastrophes de grande ampleur, lorsque les appels de détresse se multiplient (inondation, tempête, vents violents...).

Enfin, le CCOR (Centre de Coordination Opérationnelle et de Renseignement) assure le suivi des interventions et libère le CTA des appels des sapeurs-pompiers sur place. De nouvelles innovations sont en cours : l'utilisation de photos et vidéos pour communiquer entre les pompiers sur place et ceux du CODIS lors d'une intervention. Ce nouveau mode de fonctionnement n'est aujourd'hui qu'à l'essai mais se développe dans le département.

Tout est moderne : de nouveaux ordinateurs, un mur de grands écrans pour permettre à tous de se coordonner, un logiciel rapide et facile d'utilisation...

L'inauguration de ces nouveaux locaux est une chance pour le département. Au prix de 450 000€, ils permettront une coordination des 400 sapeurs-pompiers professionnels, des 2500 sapeurs-pompiers volontaires et de la centaine de personnels administratifs et techniques qui, chaque jour, s'engagent auprès de la population du Doubs.

Un hommage à Christian Cordier en présence de sa famille

Suite au décès de leur collègue Christian (sapeur-pompier professionnel au CODIS et volontaire à Baume-les-Dames), les nouveaux locaux portent dorénavant le nom de Cordier.

La rénovation de deux établissements

Ce même jour se tenait le conseil d'administration du SDIS, présidé par Christine Bouquin et en présence du préfet du Doubs Joël Mathurin. La décision a été prise d'investir dans la rénovation du centre de secours de Frasne et de maintenir le CPI (Centre de Première Intervention) du Marais du Drugeon situé à Bannans. Elle insiste sur la politique du département d'accompagner le volontariat chez les sapeurs-pompiers en leur laissant le maximum de moyens.

 

 

le 21 juin, 2019
Connectez-vous pour commenter