Contre la fatigue, dépistez vos carences…

Vous avez la sensation de fonctionner comme au ralenti depuis trop longtemps ? L’origine de cette faiblesse se trouve peut-être… dans votre assiette !...


En matière de nutrition en effet, le mot « fatigue » est bien souvent synonyme de « carences », en fer ou en magnésium, notamment.

Le manque de fer en effet, est une cause biologique de fatigue.

De fatigue physique d’abord, car le fer contenu dans les globules rouges intervient dans le transport de l’oxygène vers les muscles.

Mais aussi de fatigue psychique, dans la mesure où il est impliqué dans la synthèse des neuromédiateurs : la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline. Le manque de fer (ce que les médecins appellent une carence martiale) va donc diminuer l’aptitude de l’organisme à l’effort, et altérer notre capacité de concentration.

 

Il en va de même en fait, pour le magnésium. Par le biais de processus biologiques complexes, cet oligo-élément apporte de l’énergie à nos muscles. Fatigue donc mais aussi irritabilité, hyperémotivité, troubles du sommeil, fourmillements dans les doigts, crampes, fragilité des ongles et des cheveux… les signes révélateurs d’une carence sont nombreux.

Une alimentation riche en protéines animales (pour le fer), en légumes secs et autres céréales complètes (riches en magnésium) pourra vous donner un coup de fouet. C’est déjà ça… Mais si ce n’est pas le cas, ou si l’amélioration ne se maintient pas, ne vous jetez pas sur les cocktails de vitamines avant d’avoir cerné l’origine du problème. Aujourd’hui, on est tout à fait capable de doser très précisément les réserves en fer.

Concernant les déficits en magnésium, en acides aminés ou en neurotransmetteurs, les médecins spécialisés en micronutrition utilisent des questionnaires fonctionnels, qui peuvent être complétés, le cas échéant, par des examens de biologie nutritionnelle. La complémentation peut alors être personnalisée. Vous souhaitez en savoir davantage ? Rendez-vous sur le site de l’Institut européen de Diététique et de Micronutrition (IEDM). 

www.destinationsante.com

le 13 décembre, 2018
Connectez-vous pour commenter