Frasne : Bois, fromage, plastique et TGV

Le “Neue Zürcher Zeitung”est un journal suisse-allemand, tiré à 150 000 exemplaires et diffusé principalement sur le canton de Zurich en Suisse. Ce quotidien, dans son numéro 266, à la rubrique "Ausland" (étranger) a consacré un long article sur Frasne. Voici une traduction succinte du contenu de l’article...
 
Agriculture et high-tech dans le Jura français
Frasne est un petit village dans le Jura français, avec une petite gare dans laquelle s’arrêtent les TGV de Zurich à Paris. On sent peu la grande vitesse dans la vie campagnarde. La province fait cependant preuve d’ouverture et de modernité.

Wy. Frasne, en octobre  
Arrivée 18h33 : le train est à l’heure. Ici s’arrêtent tous les TGV de Suisse à Paris pour l’accouplement des rames de Zurich et de Lausanne. Les Alémaniques et les Romands continuent leur voyage ensemble.

Cuisine créative et tonneau sur roulettes
Les commerçants sont essentiellement installés Grande rue à Frasne où l’on trouve deux boulangeries, un fleuriste, un kiosque et " Coiffure Nouvelle Vague ", une boucherie, une agence immobilière ainsi que quatre cafés-restaurants.

Un " village dynamique "
L’administration communale est installée dans un nouveau bâtiment aux formes obliques avec beaucoup de verre. Frasne est un " village assez dynamique " de 1700 habitants qui compte des entreprises artisanales et commerciales ainsi que de petites industries. De plus, on y trouve un supermarché, des cabinets médicaux et une école secondaire pour les villages environnants. Il y a aussi une zone artisanale et une zone de maisons individuelles.

Chalets informatisés
Depuis des siècles le bois est à la base de l’économie régionale. Il est coupé sur les hauteurs du Jura pour être travaillé dans les villages. La grande tempête de 1999 – qu’on appelle par ici du nom germanique de Lothar – a laissé une entaille/des traces. Frasne ne compte pas uniquement de simples scieries, mais en plus des entreprises de valorisation du bois. Outre les planches on produit des boîtes à fromage et des panneaux. La fabrique " Pro Lignum " (néologisme latin) – dirigé par Alain Gimondi – produit des poutres en  lamellé-collé jusqu’à 13 mètres de long. Les quatre scieries associées à cette entreprise peuvent ainsi étendre leur activité. Ces poutres sont par exemple utilisées par l’entreprise Claudet qui se trouve à proximité.

Essor et déclin
Dans la zone artisanale se trouve CG TEC, une fabrique de moulage en plastique. De la haute technologie selon Alain Germain, un des deux fondateurs.

Le fromage sous pression de l’UE
L’artisanat traditionnel est aussi touché par l’évolution économique, et tout particulièrement les fromageries. Dans la région du Haut-Doubs, environ 30 à 40 fromageries ont dû fermer.
" Cathédrale en bois " en tant que monument de la bourgeoisie montagnarde
Il ne reste plus grand chose de la Grange de Cessay, le domaine d’un cloître qui, il y a environ un millénaire, a joué un rôle important pour le défrichement du Haut Pays. L’Ouest est le domaine des tourbières où, jusqu’à la guerre, les gens des environs venaient chercher leur combustible. Aujourd’hui, c’est un lieu de promenade.

CFD - BP 11 - 25560 FRASNE
Tél. 03 81 49 88 84 - Fax 03 81 49 82 06
www.val-drugeon.org (à voir : www.frasne.net)
le 01 janvier, 2005
Connectez-vous pour commenter