Ornans 2005, une année riche en progrès

Le 8 janvier dernier, Jean-François Longeot, maire d’Ornans,et Conseiller géneral, a présenté ses vœux à la population, les citoyens s’étant déplacés nombreux. Comme tous les ans, beaucoup d’associations ornaises ont été récompensées. Avant de commencer son discours M. Longeot a tenu à rendre hommage aux victimes et aux blessés du tsunami en Asie du Sud-Est. Puis, il a dressé le bilan de l’année 2004 et annoncé les projets pour 2005...

 

Le Mag : Vous avez évoqué l’ouverture du nouveau groupe scolaire Courbet. Cependant, il suscite quelques polémiques et réactions dans la rue. Que pouvez-vous répondre à cela ?
M. Longeot : " Jusqu’à maintenant je n’ai pas constaté de polémique particulière ni entendu de vives critiques. S’il en advenait ou s’il y avait effectivement des améliorations à apporter, nous répondrions et agirions en conséquence. Mais face au silence ( quelle qu’en soit la cause) je ne peut rien sauf confirmer que je suis à l ‘écoute permanente de tous. Alors qu’ils n’hésitent pas à me  contacter ".

Le Mag : 2004 fut une année d’élections et vous dites que pour votre famille politique (UMP), ce fut une année d’éviction. Mais ne pensez-vous pas que cela est la conséquence d’une insatisfaction de la part des électeurs face à la politique menée par votre parti ?
M. Longeot : " Tout à fait ! 2004 fut une année d’éviction au niveau des élections régionales. Mais il faut dire qu’aux élections cantonales on vote plus pour la personne que pour la couleur politique. Il faut observer que l’UMP a perdu toute les régions détenues sauf la région Alsace, alors même que ce n’est pas la gestion des présidents UMP qui a été sanctionnée par les électeurs, mais des mesures courageuses prises et difficiles à faire passer au niveau national d’où une insatisfaction exprimée par les bulletins de vote. Il faut enfin dire que notre défaite au Conseil Général est de notre responsabilité.

Le Mag : Nous devrions voir le début des travaux d’humanisation de l’hôpital St-Louis et la construction du nouveau centre de secours ? Que voulez-vous dire par humanisation ? Et où se situera la caserne des pompiers ?
M. Longeot : L’hôpital d’Ornans a été restructuré en 1980/82. L’idée de l’humanisation de l’hôpital St-Louis est de créer des chambres à un lit. Nous allons augmenter le nombre de pièces, refaire la couverture du toit et nous avons obtenu la création de 10 lits supplémentaires. Ces travaux ont fait l’objet d’un concours d’architectes et devraient débuter en septembre. Le Centre de Secours sera installé dans la Zone aux Malades à l’entrée d’Ornans. Les travaux devraient être achevés à la mi 2006.

Contact Mairie : 03.81.62.40.30.
le 01 février, 2005
Connectez-vous pour commenter