Les sapeurs-pompiers d’Ornans

Dans tous les départements français comme celui du Doubs, la sécurité civile dépend essentiellement des sapeurs-pompiers volontaires qui viennent renforcer les équipes. Ceux d’Ornans mènent de nombreuses interventions en milieu rural. En cas d’incendie, d’accidents routiers, industriels ou aériens, d’effondrement de bâtiments et de catastrophes naturelles, au moyen de divers équipements et méthodes, ils combattent ces phénomènes pour lesquels ils ont été âprement formés.. Le chef du centre de secours d’Ornans, Camille Droz-Bartholet nous présente sa caserne...

Le Mag : A quel âge êtes-vous devenu sapeur-pompier ?
Mr Droz-Bartholet : Je suis devenu sapeur-pompier à l’âge de 20 ans. Cela fait 31 ans exactement. J’étais fasciné par l’uniforme et puis j’avais envie de secourir des gens, de me rendre utile. Depuis 1994, je suis le chef du centre de secours d’Ornans. C’est une responsabilité assez lourde. Nous avons à notre disposition 9 véhicules pour effectuer 400 à 450 interventions par an.

Le Mag : Qu’y a-t-il d’intéressant dans ce métier ?
Mr Droz-Bartholet : On ne peut pas parler d’un métier. C’est une passion. Nous sommes tous ici à la caserne des sapeurs-pompiers volontaires. En dehors nous exerçons tous un métier.

Le Mag : Combien d’hommes et de femmes font partie de votre équipe ?
Mr Droz-Bartholet : On compte à la caserne 35 sapeurs-pompiers volontaires dont 3 médecins parmi lesquels se trouvent 2 femmes et une infirmière.

Le Mag : Dans votre caserne, vous manquez à l’heure actuelle de sapeurs-pompiers ?
Mr Droz-Bartholet : Effectivement, nous recherchons actuellement 3 ou 4 personnes de préférence disponibles durant les heures de travail pour renforcer notre équipe. Un recrutement est prévu en janvier 2006. Un dossier complet doit être remis en octobre prochain et il faut être apte médicalement bien sûr. Il y a une limite d’âge. Ils doivent avoir entre 16 et 50 ans. Les intéressés peuvent me contacter à mon domicile au 03 81 57 12 45 ou bien au centre de secours le dimanche matin où je suis régulièrement, en composant le 03 81 57 14 26. Les personnes retenues suivront une formation.

Le Mag : Quelles sont vos principales interventions ?
Mr Droz-Bartholet : Sur ce secteur il n’y a pas beaucoup d’accidents de la circulation. Notre principale activité est le secours à personnes et des interventions diverses à caractère préventif. Les interventions les plus longues sont les feux de fermes. Elles peuvent même dépasser la journée dès qu’il y a des fourrages qui se consument.

Le Mag : Prochainement les sapeurs-pompiers d’Ornans vont déménager.

Mr Droz-Bartholet : Ce n’est pas encore dans l’immédiat. Ce déménagement aura lieu fin 2006. Notre caserne va se déplacer de quelques centaines de mètres puisqu’elle se trouvera près des Jardins d’Ornans. Mon équipe et moi-même allons tout transférer dans de nouveaux locaux plus fonctionnels.

Des propos recueillis par Marie-Lou PIRES
le 01 septembre, 2005
Connectez-vous pour commenter