Un avocat à Ornans

Au 5 rue Pierre Vernier à Ornans, un cabinet d’avocat est ouvert depuis le 12 juillet. Maître Daniel Massrouf, avocat inscrit au Barreau de Besançon a fait ses premiers pas aux côtés de son père. Après avoir exercé sa profession 7 ans durant dans la capitale bisontine, séduit par les paysages et le mode de vie ornanais, il s’est décidé à déménager ses bureaux à Ornans. Dans ce nouvel environnement professionnel Me Massrouf se livre avec professionnalisme et générosité au micro de Radio Villages FM.

Villages FM : Vous comprenez qu’il est surprenant de trouver un cabinet d’avocat dans une petite ville comme Ornans

Me Massrouf : Une partie significative de ma clientèle était à Ornans. Il n’y a pas d’avocat à Ornans, donc j’ai pensé qu’il y avait une clientèle potentielle à toucher et un service juridique à rendre à la ville d’Ornans, mais également à toutes les petites villes qu’il y a à côté d’Ornans. Il y a toujours eu ici un notaire et un huissier de justice. Il ne manquait plus qu’un avocat.

Villages FM : Quelle est votre spécialisation, maître ?
Me Massrouf : Actuellement on parle de spécificité plus que de spécialisation en ce sens que la plupart des avocats sont généralistes, mais ils sont amenés à développer certaines matières c’est dans ce sens que ce sont des avocats qui se spécialisent. Alors au niveau de mes domaines d’intervention communs et habituels j’interviens dans le droit des personnes et dans le droit des sociétés.
Le droit des personnes c’est un contentieux qui est très vaste. C’est par exemple le contentieux du divorce et ce qui va avec. J’interviens également dans le contentieux de la filiation, dans les litiges propriétaires-locataires et plus généralement dans tous les litiges liés aux contrats conclus par des personnes physiques ; litiges avec des banques, avec des compagnies d’assurance.D’autre part je fais également du droit des sociétés. Je constitue des sociétés y compris des sociétés civiles et immobilières, notamment des sociétés à responsabilités limitées. Je les crée et je m’occupe de tout le contentieux lié aux contrats qu’elles peuvent développer, contentieux de la vie des sociétés. Dans les cas les plus graves j’organise pour elles des procédures de redressement judiciaire et éventuellement des liquidations judiciaires.

Villages FM : Vos clients bisontins viennent vous consulter à votre cabinet à Ornans ?
Me Massrouf : Oui. Mes clients bisontins semblent satisfaits des services que je leur ai prodigués et sans aucune hésitation me suivent à Ornans. Pour ceux pour qui c’est un peu difficile de se déplacer j’ai dit que je me déplacerais moi-même à Besançon.

Villages FM : En dehors d’exercer votre profession à Ornans, qu’aimeriez-vous faire ?
Me Massrouf : Dans l’immédiat je n’ai pas le temps de m’adonner à mes loisirs puisque j’ai donc eu les inconvénients de mon déménagement, la perte de temps qu’il occasionne, mais il est très probable que mon loisir essentiel soit de temps à autre la randonnée.

En attendant Me Massrouf s’emploie à traiter de nombreux et nouveaux dossiers. Nul doute que la priorité est donnée aux affaires judiciaires même si le lieu bucolique où il exerce désormais l’incite à découvrir des paysages à couper le souffle sur le secteur d’Ornans.

Des propos recueillis par Marie-Lou PIRES
le 01 septembre, 2005
Connectez-vous pour commenter