profitez de la vie, évitez la grippe

La vaccination contre la grippe est le seul moyen éfficace de se préserver d'une maladie invalidante, fatiguante mais plus globalement aussi, de préserver vos activités quotidiennes et celles de vos proches...
 

EVITEZ LA GRIPPE !
Vous avez 65 ans et plus.
Vous êtes atteint d'une Affection de Longue Durée (ALD).
Pourquoi vous faire vacciner contre la grippe ?

A partir de 65 ans, même si vous êtes en pleine forme, il est essentiel de préserver votre capital santé pour continuer à vivre pleinement vos journées. En vous vaccinant, vous diminuerez le risque de développer la maladie et vous vous épargnerez bon nombre de complications.

Si vous êtes atteint d'une Affection de Longue Durée (ALD), vous vacciner contre la grippe, c'est vous préserver d'une maladie invalidante et de son cortège de complications, quel que soit votre âge. C'est aussi mettre toutes les chances de votre côté pour ne pas déstabiliser votre maladie chronique par un épisode infectieux aigu brutal.

La vaccination anti-grippale est un geste simple, rapide, et gratuit, pour vous. Alors, adoptez le bon réflexe et faites vous vacciner. C'est serait vraiment dommage, qu'une grippe vienne tout gâcher !

Et, comment vous faire vacciner ?

Pour vous, le vaccin est gratuit : votre Caisse Primaire d'Assurance Maladie vous a fait parvenir un formulaire de prise en charge*. Présentez ce dernier à votre médecin qui vous prescrira le vaccin, s'il le juge nécessaire. Vous pourrez alors l'obtenir gratuitement chez votre pharmacien jusqu'au 31 décembre 2005.
L'injection pourra être réalisée par votre médecin ou une infirmière si votre médecin l'a précisé.
La consultation relative à l'injection du vaccin sera prise en charge dans les conditions habituelles de remboursement.

* Les personnes atteintes du VIH doivent se renseigner auprès de leur médecin.

Pour en savoir plus, connectez-vous sur le site internet  de votre Caisse Primaire d'Assurance Maladie : www.besancon.ameli.fr


La grippe et ses symptômes …

Une grippe se caractérise généralement par une atteinte brutale des voies respiratoires (nez, gorge, bronches, poumons). Elle s'accompagne souvent de forte fièvre, de frissons, de maux de tête, de toux, de maux de gorge, de douleurs musculaires ou abdominales et d'une grande fatigue qui vous cloue au lit.
Cet épisode s'estompe généralement en 2 à 5 jours. Cependant, il peut être suivi d'une période de faiblesse qui peut durer plusieurs semaines.
N'oublions pas que la grippe est responsable de centaines de décès chaque année.

Bilan de la grippe en 2004-2005 …

La saison dernière, la grippe a touché 4,1 millions de français. Les premiers cas ont été détectés dès le mois de septembre mais l'épidémie, d'intensité moyenne, s'est installée plus tardivement, entre le 17 janvier et le 27 mars 2005, avec un pic mi-février (1).
Si le taux de vaccination a progressé pour les personnes atteintes d'une Affection de Longue Durée (ALD), ce n'est pas le cas pour les personnes de plus de 65 ans. En France, seules 62,5 % des personnes visées par le dispositif se sont faites vacciner. Dans la circonscription de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie de Besançon, 72 % des assurés concernés ont fait ce choix. C'est encore insuffisant !

(1) Source : GROG : Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe.

Cette année, plus que jamais, faites vous vacciner dès que possible !

La grippe : mythes et réalités …

• Quelques jours après avoir été vacciné contre la grippe, j'ai eu des courbatures et une fatigue intense … comme si j'avais la grippe.
Le vaccin antigrippal est un vaccin dit "sécuritaire". Il ne peut  pas donner la grippe car il ne contient pas de virus vivant. En revanche, l'immunité apparaît seulement 15 jours après l'injection : vous pouvez donc attraper la grippe dans ce laps de temps. D'où l'intérêt de se vacciner au plus vite !

• J'ai 83 ans et je ne sors pas beaucoup de chez moi…surtout l'hiver. Au pire si j'attrape la grippe, je reste au lit et puis voilà !
Une grippe n'est jamais anodine. Même si vous sortez peu, la grippe est extrêmement contagieuse. Elle affaiblit plus fortement et plus longuement encore les personnes les plus fragiles et peut avoir des conséquences graves. Alors vaccinez-vous au plus tôt pour préserver votre santé et votre tranquillité.

• J'ai 65 ans et suis en pleine forme. Je pense que dans mon cas, les effets secondaires du vaccin seraient pires que la grippe elle même !
Justement, dès 65 ans le vaccin est une garantie supplémentaire pour préserver votre forme. L'intolérance au vaccin reste exceptionnelle et peut se traduire tout au plus par une réaction locale. Il existe par ailleurs une rare exception pour les personnes allergiques aux protéines de l'œuf. En revanche, la grippe vous fatigue fortement et longuement, affaiblit votre système immunitaire et peut avoir des conséquences graves. Tout cela quelle que soit votre forme !


• Mon fils a 6 ans et est atteint d'une Affection de Longue Durée. Je le fais vacciner depuis 3 ans : je pense qu'il est "immunisé" et que je peux m'abstenir cette année.
Vous avez pris une excellente habitude, continuez ! Le virus de la grippe évolue chaque année et la composition du vaccin, pour être efficace change elle aussi en conséquence. Il est donc impératif de le faire vacciner à chaque rentrée.

• En période de grippe, c'est simple, il suffit de se laver les mains et de prendre de la vitamine C !
C'est une bonne habitude mais ce n'est en aucun cas suffisant. La grippe est extrêmement contagieuse et s'attrape très facilement par l'inhalation de fines gouttelettes projetées lorsqu'un sujet infecté tousse ou éternue. Cette propagation est d'autant plus importante qu'en période hivernale, nous évoluons dans des intérieurs confinés… Le vaccin reste définitivement la meilleure des préventions.

• J'ai 70 ans et j'ai eu la grippe l'année dernière. J'ai pris des antibiotiques et hop ! j'étais sur pieds en trois jours.
C'est que vous n'aviez pas la grippe … La grippe provient d'un virus et les antibiotiques sont dans ce cas totalement inactifs. En revanche si, au bout de plusieurs jours, la grippe s'accompagne d'une complication infectieuse, les antibiotiques peuvent effectivement s'avérer utiles.
le 03 octobre, 2005
Connectez-vous pour commenter