Une entreprise comme les autres

Depuis octobre 2005, la SARL Jacottet a ouvert ses portes à Rurey. Spécialisée dans les espaces verts et le traitement des déchets, cette entreprise a la particularité d’employer une personne handicapée. Fort d’une expérience de cinq ans dans l’horticulture et d’un an en espaces verts, Yannick Jacottet témoigne de la difficulté de s’accomplir professionnellement dans une société où le handicap reste marginalisé.

 

{mosimage}Conscient des réalités économiques, Yannick Jacottet parle de cette entreprise en terme de rentabilité, passant son handicap au second plan. Le salarié handicapé ne doit pas être recruté pour répondre à des quotas d’emploi dans des entreprises, quotas qui remettent souvent en question ses capacités réelles. Il est urgent de se débarrasser de certains préjugés. La personne handicapée doit avoir une logique productive et non une logique d’assistance. C’est ce que revendique Yannick en refusant de continuer à bénéficier de l’allocation handicapé lors de la signature de son premier contrat d’embauche.

“Mon rêve est de montrer qu’une personne handicapée peut travailler dans des milieux ordinaires. Sans oublier qu’un handicapé est une personne qui a plus de mal que les autres à faire certaines choses. Toutes les démarches nécessitent plus de temps. Généralement, les administrations ne savent pas gérer le handicap en milieu ordinaire. L’obtention du permis de conduire, par exemple, a été pour moi un véritable parcours du combattant”. Obtenu à dix-neuf ans, ce permis a été un élément essentiel de son autonomie, lui ouvrant les portes du monde du travail.
Les emplois occupés à la mairie de Besançon pendant deux ans puis à “ Châteaufarine Formation” durant cinq ans ont permis à Yannick de conforter ses connaissances en horticulture et d’acquérir de nouvelles compétences. Grâce à sa persévérance et son professionnalisme, il s’est progressivement vu confier la gestion de la serre de Châteaufarine. En 2005, à la fin de son contrat, deux alternatives se présentent à lui : combattre la frilosité des employeurs ou se lancer dans la création de sa propre entreprise avec son père. Son esprit d’initiative l’amène à choisir la deuxième option.

Bénéficiant du soutien de l’Association des Paralysés de France, Yannick Jacottet s’est également adressé à l’association régionale ARIS Cap Emploi, dont la mission est d’accompagner les personnes en situation de handicap dans leur projet d’intégration professionnelle et sociale. “ARIS a un rôle de courroie de transmission et facilite le lien entre les personnes et les systèmes car les mesures pour l’emploi sont complexes” indique son directeur Philippe Michaud. L’intervention d’ARIS aboutit à l’obtention d’une subvention pour l’aménagement du camion ampiroll.
La complexité de la création de cette SARL incite Patrice Jacottet à s’associer à son fils et à se déclarer gérant de l’entreprise. Tous les travaux sont pourtant réalisés par Yannick, à ce jour unique salarié, qui à terme envisage d’en devenir lui-même le gérant.

Outre son intégration exemplaire dans le monde professionnel, son investissement l’a amené à intervenir dans des conférences sur des questions liées au handicap, et ce notamment auprès de Paulette Guinchard dans le cadre de la récente loi sur l’égalité des chances. Investi dans de nombreux projets, du développement du club de tir à l’arc de Besançon au sein duquel il a remporté le championnat de France par équipe à la création d’une SCI en association avec ses parents, Yannick lutte sans cesse contre la stigmatisation dont souffrent les handicapés : “Mon plus grand handicap, c’est le regard des autres.”

Laura Franco
 

SARL Jacottet (Père et Fils) 25290 RUREY
Tél. 03 81 60 35 75

Transport en petite quantité, Location de petites bennes, Transport et élimination de vos déchets, Entretien des jardins, arbustes.
le 01 juin, 2006
Connectez-vous pour commenter