L’extension des zones d’activité Valdahonnaises

Véritable carrefour économique situé au coeur du département et sur la route des microtechniques, Valdahon, offre des possibilités de développement importantes à tous les commerçants et industriels qui désirent s’implanter. La zone commerciale de La Vie Neuve et la zone industrielle des Banardes se couvrent peu à peu de nouveaux bâtiments. François Roch, chargé de la commission économie, développement, emploi, à la mairie de Valdahon revient sur les atouts dont cette ville tire parti.

 

Avantage incontestable, la situation géographique de cette commune traversée par deux routes départementales permet à ses habitants de se rendre en moins de trente minutes à Besançon, Pontarlier, Morteau ou Baume-les-Dames. La voie ferrovière reliant Besançon au Locle est un atout non négligeable avec ses onze trajets aller-retour dans la journée. Mais l’incontournable point fort de cette petite ville reste bien évidemment son camp militaire constitué de professionnels sédentaires. Les 300 militaires résidant à Valdahon sont en demande de commerces, de logements, de terrains constructibles et d’emplois pour les conjoints non militaires. Le 13ème Régiment du Génie verse plusieurs millions d’euros annuel pour son personnel ce qui entraine naturellement un fonctionnement plus important de l’économie valdahonnaise.

Suite à une demande de plus en plus croissante, plusieurs zones commerciales se sont créées ces dernières années notamment la zone industrielle des Banardes de 30 hectares accueillants déjà 19 entreprises et 6 dans une construction future. Cette zone regroupe essentiellement les industries (plasturgie, activité électronique horlogère, construction de charpentes métalliques, vente de matériel agricole, prochainement construction d’un restaurant routier) et les artisans (peintres, menuisiers, zingueurs, carrossiers, maçons). La zone de La Vie Neuve plus recente est destinée à accueillir les activités du secteur tertiaire avec des enseignes de vêtements, le tri postal, un cabinet dentaire, le centre de radiologie... Cette zone va se prolonger sur son axe vertical pour rejoindre la rue des Tronchots et donc permettre à d’autres activités de se développer.

Une troisième zone est également en pleine évolution. Les enseignes Leclerc et Mr. Bricolage s’agrandissent respectivement de 980 et 1000 m2. Ces deux grandes surfaces verront bientôt naître deux voisins. L’ouverture des magasins Chausséa et Défi Mode (700 m2 chacun) est prévue pour le printemps 2007 et va générer la création de 12 emplois.

D’ici la fin de l’année 2007 le POS (Plan d’Occupation des Sols) revu en PLU (Plan Local d’Urbanisme) prendra effet. Il définira les zones urbaines et les zones naturelles situées aux abords de la route de Verniéfontaine en préservant certaines parcelles pour l’agriculture locale. Valdahon souhaite conserver sa ruralité avec les cinq agriculteurs qui exploitent actuellement sur la commune.

Touche finale qui confirme l’aspect dynamique et économique de Valdahon : son bâtiment relais. Constatant deux à trois demandes de locaux commerciaux par semaine, la mairie a construit un bâtiment de 720 m2 divisé en six cellules. Elles sont vouées à la location aux entrepreneurs qui se lancent dans une nouvelle activité. Ce système qui remporte un vif succès est actuellement complet. Le loyer de 450€ mensuel donne accès au courant électrique triphasé, à l’eau, ainsi qu’à une ligne téléphonique.

Valdahon en chiffres :
- 4027 habitants en 1999
- 4728 habitants aujourd’hui
- 80 naissances par an
- 40 décès par an
- 1600 postes de travail

Emilie Cusenier
le 01 mars, 2007
Connectez-vous pour commenter