Du design dans la poterie

Vous avez peut-être eu l’occasion de découvrir ses créations lors du 3ème marché des potiers créateurs qui s’est tenu promenade Granvelle à Besançon en mai dernier. Lignes épurées et contemporaines, vous avez sans doute reconnu le style d’Aline Guinet, potière-céramiste à Chouzelot.

 


Passionnée dès son plus jeune âge d’objets en terre cuite en tous genres, Aline Guinet s’oriente tout naturellement vers un diplôme de potier qu’elle prépare au lycée professionnel de la céramique “Henry Moisand” à Longchamp dans le département de la Côte d’Or. Pour appronfondir ses connaissances dans le métier, elle complète son savoir-faire par un stage de céramiste-potier de 9 mois dans un centre de formation professionnelle. C’est en août 2001 qu’elle installe son atelier à Chouzelot dans la ferme familiale.
A partir d’une simple boule de grès elle façonne vaisselles, vases et pièces uniques aux lignes épurées et contemporaines. La sobriété des tracés qu’elle applique à toutes ses créations en font en quelque sorte sa signature. Elle su allier travail de la terre, technique ancestrale, à art moderne, courant artistique qu’elle apprécie particulièrement pour en faire des objets inattendus et originaux.
Pour vous transmettre sa passion pour la terre, Aline dispense des cours pour vous initier à la joie de créer votre objet de vos propres mains. Dans le cadre des ateliers pédagogiques au Musée des Maisons Comtoises de Nancray, elle apprend aux enfants de maternelle jusqu’au collège à élaborer une poterie. Bien qu’accessible aux plus jeunes, réaliser une poterie n’est pas si simple qu’il n’y parait. Avant de se retrouver sur votre table, votre objet a subi plusieurs manipulations. Tout d’abord une étape de façonnage qui peut se faire par le biais du tournage pour des pièces de forme circulaire régulière ou tout simplement modelés à la main pour d’autres formes comme les anses de tasses par exemple. Vient ensuite une première cuisson de huit heures à environ 960°C puis la décoration et un bain d’émaillage pour éviter que la pièce ne soit poreuse. Afin de finaliser la pièce, une seconde cuisson à 1300°C est nécessaire pour fixer durablement les couleurs et l’émail.
Emilie Cusenier
Pour découvrir ses fabrications :
Fondremand, journées de l’artisanat : 13 14 et 15 Juillet
Ornans Art et Artisanat : 4 et 5 Août
Artisans au Grand Cours : 11 au 15 Août à Pontarlier
A son atelier : 32 rue de la croix - 25440 Chouzelot
Tél. 03 81 63 66 27.
Retrouvez la rubrique artisanat sur Villages FM :
Lundi 8h30 - mardi 16h30 - mercredi 6h30/13h30 - vendredi 6h30/19h30
le 27 juin, 2007
Connectez-vous pour commenter