Art et Culture

Le premier exerce le métier de luthier à Fontain : il imagine, fabrique et perfectionne des instruments de musique à cordes pincées ou frottées. Le second, installé à Villers-Sous-Montrond, s’est spécialisé dans la conception d’un logiciel de gestion informatique des collections muséales sous le nom d’Actimuséo. Installés tous deux depuis 1996 en milieu rural, ils cultivent le goût d’entreprendre et d’innover en conjuguant technicité et créativité. Ces deux entreprises franc-comtoises sont aujourd’hui présentes à travers toute la France, et bien au-delà encore !
Comme le démontre le Baromètre 2006 d’Ateliers d’Art en France, le secteur des métiers d’art connaît des difficultés. Des revenus insuffisants conjugués au sentiment d’isolement découragent certains artisans, malgré l’engagement et la passion dont ils font part. Au fil des décennies se profile un véritable danger : la dilution des savoir-faire, des techniques et pratiques forgées par ces hommes et ces femmes de talent. Dès son élection en 1995, Jean-françois Longeot, maire d’Ornans, a émis le souhait de créer dans sa ville un pôle d’artisanat d’art, et ce dans le prolongement d’une logique touristique propre à cette séduisante cité de caractère.
Au travers de près de 150 pièces mêlant des aspects de la vie quotidienne, des édifices symboliques, la faune et la flore, l’exposition de Sylvain Meignier tout le mois de juillet au 10 grande rue à Baume-les-Dames, restitue sa juste place à ce jeune créateur travaillant à l’huile et au fusain. Les connaisseurs déclarent que son trait n’est pas loin de rappeler celui de Cocteau, une figure majeure de la vie culturelle du XXème siècle qui connaît aujourd’hui une actualité réactivée.
Le week-end de l’Ascension, les 26, 27 et 28 mai 2006, sera cette année encore l’occasion pour les habitués, les amateurs d’œuvres d’art en tout genre et les curieux de se rendre à l’exposition organisée par le comité des fêtes d’Orchamps Vennes, l’Oricampien, présidé par Christine Roland et son équipe. Durant ces journées placées sous le signe de la nouveauté artistique, de nombreuses réalisations d’exposants venant de toute la France et des pays limitrophes seront à découvrir.
Le petit village cléronnais situé entre Besançon et Pontarlier regorge de richesses architecturales et naturelles. Ces patrimoines constituent un point d’encrage entre le passé, le présent et l’avenir. Les lieux, les édifices, les vestiges, les traces écrites du passé, la terre et les témoignages sont préservés et présentés à travers des visites chapeautées par Maryse Guille, trésorière de l’association Cléron-accueil. Suivons le guide
L’organisation du Franch’Country Festival rime avec suspense et rebondissements ces derniers temps. Abonné à la commune de Trévillers depuis sa création il y a 8 ans, le Franch’Country déménage à Besançon, pour l’espace de loisirs Micropolis. La raison de ce changement : donner un nouvel élan au festival tout en gardant son identité si particulière et bien sûr, se préserver des éventuelles foudres de Dame nature qui ont mis en péril le Festival ces deux dernières années.
Vous envisagez de construire une maison ou de rénover un appartement ? Vous désirez acheter ou louer un logement dans le Doubs ? L'édition 2005/2006 du “Guide Baticomtois : Construire et Rénover dans le Doubs” vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet.