Divers

Tartes fines aux pommes, romarin et Rocamadour.

A quelques mois de l’hiver il convient de se soucier du devenir de la centaine de chiens et chats accueillis à la Société Protectrice des Animaux pontissalienne. L’objectif des employés, des bénévoles et des sympathisants de l’association ne change pas : sensibiliser le public et tout particulièrement les visiteurs du refuge à la cause de ces animaux.
C'est l'été : soleil, mer, montagne ou campagne sont au programme. Pour profiter pleinement de ces instants plus legers et pour être bien dans votre corps, pourquoi ne pas miser sur votre alimentation et votre activité physique ?
Une panne d'oreiller, un répit pour rester quelques minutes de plus et voila un petit déjeuner négligé. Pourtant, après le jeûne de la nuit, notre organisme doit refaire le plein d'énergie. Prendre un vrai petit déjeuner est l'une des premières règles en matière d'équilibre alimentaire. Il doit couvrir environ 20% de nos besoins quotidiens en éléments nutritifs et en calories. Premier repas de notre journée, le petit déjeuner permet aussi d'éviter les fringales et le coup de pompe de 11 heures.

Nids de spaghettis au pesto...

Dans les jardins du Conseil Régional, le mardi 15 mars, environ 300 personnes se sont réunies pour témoigner solidarité et gratitude à Florence Aubenas et Hussein Hanoun al-Saadi, retenus en otage en Irak depuis le 6 janvier. A cette occasion, Pierre Arditi et François Sergent, responsable du service étranger du quotidien Libération, ont tous deux répondu positivement à l’invitation de Raymond Forni, président de la Région Franche-Comté. Ensemble, les trois hommes ont planté " l’Arbre des Libertés ", sur lequel de nombreux messages d’espoir et de soutien ont été apposés...
Suite à la décision du président de la République, le référendum sur la " constitution européenne " aura lieu le 29 mai. Il prévoit une question simple : "Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du Traité établissant une Constitution pour l'Europe ?". D’ores et déjà, les querelles agitent les partis politiques, mais les explications pédagogiques sur ce texte de 448 articles se font rares, alors que 41,5 millions de Français sont appelés à se prononcer. Ce traité, appelé communément " constitution ", est destiné à remplacer les traités précédents qui régissent l’Union Européenne. Les Etats membres, avec l’approbation de leurs parlements et/ou de leurs peuples (là où il y a référendum), doivent ratifier ce texte à l’unanimité afin qu’il soit applicable. Il ne s’agit donc pas de décider si doter l’Europe d’une constitution serait un progrès considérable, mais de dire si ce sont là les fondements et la définition que l’on souhaite pour l’Europe de demain. Avec la participation de trois responsables de la vie civique du département, nous abordons quelques points de cette question...