Le plus grand des mammifères européen est de retour en Franche-Comté

Disparu depuis le 14ème siècle de France, le bison d'Europe (Bison bonasus) est maintenant présent au Parc Polaire membre actif du programme EEP (European Endangered species Programme)...

Actuellement 1200 bisons bonasus vivent totalement libres (hors des réserves) en Pologne, 900 en Biélorussie, un nombre plus élevé mais incertain dans le Caucase russe et territoires centraux...  Allemagne, octobre 2009 voit la réintroduction d'un troupeau en liberté dans le massif du Rothaargebirge région montagneuse dans le Sud-est de la Rhénanie du Nord en Westphalie.

 

 

L'objectif du Parc Polaire est de prendre position pour la faune sauvage eurasienne.

 

Le Parc Polaire vient de recevoir son autorisation d'ouverture d'établissement présentant de la faune sauvage au public. La particularité du Parc est de présenter la faune lors de visites guidées en immersion dans l'espace de vie des animaux. Ce type de présentation est interdit par la loi, et après de longues tractations avec les divers services concernés, la confiance dans nos savoirs faire nous a été accordé par le Préfet qui a accordé une dérogation. Nous remercions tous les services qui ont contribués à cette autorisation d'ouverture, DDCSPP, DDT, ONCFS, Préfecture du Doubs, Monsieur le Préfet du Doubs, ainsi que l'ensemble des membres de la Commission Départementale de la Nature des Paysages et des Sites qui ont œuvrés pour que le projet aboutisse.

 

Avec les rennes, yacks, aurochs, chevaux tarpan, les visiteurs du Parc Polaire peuvent maintenant découvrir les cerfs, daims, mouflons et bisons bonasus, cet automne les chamois viendront les rejoindre.

 

Objectif 2015 : le loup sera présenté au public, le Parc Polaire accentuera sa pédagogie sur ce grand prédateur en accueillant la sous espèce des régions polaires (Canis lupus arctos). 

 

Le Bison Européen - European Bison (Bison bonasus, Linnaeus 1758)

 

Répartition: Autrefois répandu sur une grande partie du continent européen, il est aujourd'hui localisé en quelques points d'Europe de l'Est suite à sa réintroduction. Il aime vivre dans les forêts humides parsemées de prairies.

 

Classe: mammifères

 

Ordre: artiodactyles

 

Famille: bovidés

 

Sous famille: bovinés

 

Statut juridique: IUCN-Endangered Espèce protégée par la convention de berne, fait l'objet d'un Plan de sauvegarde Européen (EEP)

 

Statut de conservation IUCN: En danger

 

Durée de vie: 15 à 20 ans

 

Poids: Mâle ou taureau 650 à 1000 kg  - Femelle ou vache 350 à 600 kg.

 

Taille: 170 à 190 cm de hauteur au garrot. Longueur 3 mètres

 

Pelage: il estras et de couleur brun-roussâtre en été et plus long et brun grisâtre en hiver. Au printemps la mue dure 2 à 3 mois, son poils laineux hivernal tombe sous forme de grandes plaques.

 

Aspect: Son imposante silhouette fait de lui le plus gros des mammifères terrestre européen. Sa tête massive porte chez les deux sexes des cornes courtes, courbes et pointues. Une longue barbe rejoint sa crinière qui meurt sur les pattes avants. Le Bison est actif aussi bien le jour que la nuit. C'est un bon nageur et très rapide à la course.

 

Régime alimentaire: Il mange toutes sortes de végétaux trouvés en forêt et clairière. Il aime particulièrement les arbustes et feuillages mais ne touche pas aux mousses et lichens.

 

Organisation sociale: Le bison d'Europe vit en hardes séparées, mixtes composées de femelles adultes, des veaux et de yearling, ou constituées de mâles adultes. Le troupeau mixte est mené par une femelle adulte appelée matriarche. En dehors du rut les mâles dominants vivent en marge des hardes.

Reproduction: Le rut s'étale d'août à octobre et les mâles dominants réintègre le cœur du troupeau. C'est l'occasion de nombreux combats entre les mâles et le vainqueur tiendra les autres à distance pendant cette période. La gestation dure environ 9 mois (254 à 272 jours). Les veaux naissent entre avril et juin, ils pèsent 25-30 kg, téteront 6-8 mois et les jumeaux sont rares. La maturité sexuelle est atteinte vers 3 ans pour les femelles et 4 ans chez les mâles.

www.parcpolaire.com

le 31 juillet, 2013
Connectez-vous pour commenter