Il porte une croix gammée autour du cou… Signe de provocation ?

Jean-Claude Bonnot, l’aubergiste de Chapelle-d’Huin communément surnommé «le druide» porte suspendue à son cou une croix gammée ! Avant de supposer son appartenance à une idéologie nazie, nous lui avons demandé ses motivations.

Villages FM : Quelle signification a pour vous la croix gammée que vous portez ?
JC Bonnot : Cette croix gammée dont j'en ai fait un pendentif est une svastika, symbole rendu tristement célèbre car attribué de nos jours aux nazis. Mais je ne la porte pas pour cette raison. Alors avant tout amalgame, je tiens à préciser que je l'ai récupérée à Mandeure, site que je considère comme l’Alésia des Mandoubiens, chez un habitant qui en ignorait la signification ancienne. En effet en l'examinant de plus près, j'ai de suite compris qu'il s'agissait d'un objet archéologique de première importance vieux de 3000 ans. C’est un ex-voto qui représente la forme du soleil tournant sur lui-même. Objet de culte, de la plus ancienne religion du monde ; celle du «solis invictus», le soleil invaincu… Le soleil éternel brillant pour tout le monde était semble t’il une dévotion naturelle acceptée de tous. Comme ci de nos jours, la justice régnait sur le monde établissant la paix, mais là c'est une autre histoire (rire !). Ce signe universel a toutefois été récupéré à dessein par le IIIe Reich, afin d'être identifié à ce culte originel pour légitimer son idéologie, le Nazisme se voulant religion !

Villages FM : Alors pourquoi la porter autour du cou ?
JC Bonnot : Si je l'a porte sur moi, dans un premier temps, c'était plutôt par dépit car aucun historien ou archéologue ne daigne la prendre en compte vu que celle-ci est sorti de son contexte. Aussi, de l'avoir en permanence sur moi me permet d'argumenter mon discours à l'auberge dès qu’un interlocuteur se montre prédisposé à recevoir ce genre d'informations. Cette croix, est un patrimoine de l’humanité, qui daterait de l’époque du bronze (3000 ans) contemporaine à la récente découverte fortuite d’un trésor sur la commune voisine de Mathay. Ce butin proviendrait du pillage d’Alésia situé sur l’oppidum du Lomont où se trouvent actuellement les éoliennes.

Dans son roman "L'Eclaireur, d'Alésia au Christianisme", Jean-Claude Bonnot réalise une compilation historique où il prétend, à partir de documents archéologiques, réorienter la véritable histoire de notre civilisation,… rien de moins ! Intarissable sur le sujet, il ne manque pas d’étayer ses thèses à tous les gens de passage dans son Auberge des Salines tout en préparant une excellente fondue au coin du feu. Un saut dans le temps, totalement garanti !
Retrouvez toutes les discussions de Jean-Claude Bonnot sur son blog : http://eclaireurcitoyen.canalblog.com

le 11 février, 2013
Connectez-vous pour commenter