Les horloges comtoises se rhabillent…

La Franche Comté, capitale du temps a vu le monde de l’industrie horlogère se faire et se défaire… parfois même disparaître comme le souffle d’une vieille horloge comtoise mal réglée… mais ce temps est révolu. L’heure est aux lignes fluides où l’acier remplace le bois, mais où toujours le tic-tac franc-comtois bat...

 

Remontons le temps…
A l’époque, pour les écoliers aux 400 coups, un peu trop rêveurs et dissipés, l’école offrait le choix (si l’on peut appeler ça ainsi), entre Chaudronnerie ou Ebénisterie ! Le petit Philippe Lebru choisi la première voie… Des années plus tard, le voici designer du temps… ou plutôt « créateur de temps » comme il aime à se qualifier. Il y a 10 ans, il crée la société Weal’s Concept à Besançon et se lance dans le créneau des montres de communication. Tour à tour il travaille pour des sous-mariniers, des lunettiers, des boxeurs… Déjà l’originalité était là. La montre qui tourne à l’envers au Musée du Temps de Besançon, c’est lui !
Ce trop plein de créativité méritait bien une marque propre et ce sera UTINAM*.

O temps, suspend ton vol !
UTINAM est la marque sous laquelle Philippe Lebru commercialise « La Grande Dame » (2m40 de hauteur) et quelques autres bijoux d’horlogerie. Légère et aérienne cette sculpture vivante semble être intemporelle. L’horloge comtoise contemporaine galbée dans son fourreau d’acier inox s’expose comme un tableau animé d’horloger. La beauté des rouages du mouvement suspendu s’accorde au lent battement du balancier, laissant apparaître et disparaître un cœur qui bat.

Comtoise et Contemporaine
Disparue la flèche en bois des traditionnelles comtoises, sa flèche est en inox et aluminium. Le mouvement s’y glisse en un tour de main et le cadran s’accroche en deux temps, trois mouvements. Le poids fait penser au fil à plomb des maçons et régule l’énergie avec le balancier.
Le mouvement n’est ni posé, ni appliqué, il est suspendu et fait en cela l’objet d’un brevet. Philippe Lebru a d’ailleurs remporté la médaille du ministre délégué au commerce lors du concours Lépine le 11 mai dernier.

Plus d’infos sur le site www.utinam.fr ou par téléphone : 03 81 61 39 25

 
*UTINAM mot latin signifiant pourvu que…Devise bisontine
le 01 novembre, 2004
Connectez-vous pour commenter