VOUS PARTEZ EN VACANCES A L’ÉTRANGER

Vous envisagez de vous rendre à l’étranger pour vos prochaines vacances ? Pour bénéficier de la meilleure prise en charge en cas de soins inopinés, vous devez effectuer certaines démarches auprès de votre Caisse d’Assurance Maladie. Elles varient selon votre destination...

 


Vous partez dans un pays de l’Union Européenne ou en Suisse

Vérifiez la validité de votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM). Si elle n’est plus valable, si elle arrive à échéance ou si vous n’en possédez pas, faites-en la demande auprès de votre caisse Primaire d’Assurance Maladie au moins trois semaines avant votre départ.

Votre CEAM atteste de vos droits français à l’Assurance Maladie et vous permet d’accéder aux soins qui pourraient s’avérer utiles durant le séjour. En cas de besoin, il suffira de présenter votre carte au médecin, au pharmacien ou à l’hôpital public que vous consulterez. Selon le pays, vous n’aurez pas à avancer les frais médicaux ou vous serez remboursé sur place par l’organisme de Sécurité Sociale local.

La Carte Européenne d’Assurance Maladie est individuelle et nominative, il faut donc en faire la demande pour chaque membre de la famille, y compris les enfants. Elle est valable un an ; si vous n’avez pas eu le temps de l’obtenir avant votre départ, votre caisse vous délivrera un certificat provisoire, valable trois mois.

Vous partez dans un autre pays
Avant de partir, vérifiez auprès de votre caisse si le pays concerné a signé ou non une convention et si vous avez des formalités à accomplir.
S’il existe une convention, vos frais médicaux pourront être pris en charge sur place selon les tarifs en vigueur dans le pays.
En l’absence de convention, les frais médicaux pourront éventuellement être pris en charge au retour (dans la limite des tarifs français) sur présentation des factures et justificatifs de paiement. Attention, lorsque les justificatifs sont rédigés en langue étrangère, votre CPAM doit les faire traduire par un organisme agréé, ce qui retarde le remboursement.

A noter : dans certains pays les frais médicaux coûtent très chers. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d’assistance (ou d’assurance) qui garantit le remboursement des frais engagés et le rapatriement sanitaire.
Si vous partez en France, n’oubliez pas votre carte Vitale, elle est acceptée sur tout le territoire et simplifiera vos remboursements.
L’été n’est pas sans danger. Quel que soit votre lieu de séjour, restez vigilant pour préserver votre santé. Bonnes vacances à tous !!!

Vos démarches en bref...
*Changement de situation, mettez votre carte Vitale à jour

Vous venez de vous marier ou d’avoir un enfant. Lors de tout changement de situation, prévenez votre caisse et actualisez votre carte Vitale pour continuer à bénéficier de vos droits et de remboursements rapides. Sa mise à jour peut s’effectuer sur les guichets automatiques situés au siège de votre caisse et dans les centres de paiement de Morteau et de Pontarlier.

*Signaler tout changement d’adresse à votre caisse
Vous avez déménagé récemment ? Lors de tout changement d’adresse, prévenez votre caisse. Vous pouvez déclarer votre changement d’adresse en quelques clics sur : www.service-public.fr

Sinon il vous suffit d’envoyer tous vos documents à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Une seule adresse à retenir :
CPAM - Pôle PN / BDO
2, rue Denis Papin
25036 BESANCON CEDEX
N’oubliez pas d’indiquer votre numéro d’immatriculation sur chaque document que vous nous adressez !
le 25 avril, 2007
Connectez-vous pour commenter